Groupe Mycologique et Botanique du Val de Saône

Accueil > Reportages Photos > Expositions > 3 et 4 novembre 2018 Exposition mycologique et botanique

3 et 4 novembre 2018 Exposition mycologique et botanique



Exposition Mycologique et botanique :
- L’entrée
- A vous de jouer
- Vulgarisation
- Champignons cultivés


Espace Jean Vilar
69250 Neuville sur Saône

L’entrée










/>

Une belle composition de plantes invasives


Cette année, la caisse de l’entrée a été transférée plus au chaud et moins isolée.










/>



A vous de jouer

Ce jeu permet d’apprendre à reconnaître les champignons et à tester ses connaissances, par la vue, le toucher et l’odeur, aidé par Claudette, Laetitia et Laurence










/>










/>










/>



VULGARISATION

Table de vulgarisation
La table de vulgarisation met en scène les champignons dans leurs milieux :
- Prés
- Feuillus
- Bois mélés
- Résineux
- Souches

Elle est préparée et présentée par André et Christiane






























Agrocybe aegerita
Pholiote du peuplier, Pivoulade
Amanita citrina
Amanite citrine










Lactarius controversus
Lactaire des peupliers
Macrolepiota venenata
Lépiote vénéneuse










Daedaleopsis tricolor
Lenzite tricolore

Les Sporées

Table des sporées


CHAMPIGNONS CULTIVES

Prétés par la Champignonnière du Fort de Vancia 01












La Pleurote










Pleurotus ostreatus

La pleurote en forme d’huitre est le plus connu mais que l’on trouve aisément dans la nature.
* Comestibilité : C’est un très bon comestible, très riche en nutriments (vitamines B1, B2, B3, B6 et B9, cuivre, fer, zinc et phosphore) et comme les champignons, très peu calorique : 35 calories pour 100 g.
- Ecologie : La culture semble avoir démarré en Hongrie et s’est maintenant étendue en Europe, en Amérique et en Asie. Elle représente 25% de la production mondiale de champignons. Il est plutôt vendu comme champignon des bois et ne fait pas trop de concurrence au champignon de Paris.
- Ses propriétés : Il a des propriétés hématologiques, antivirales, antibiotiques, antifongiques et antibactériennes. Des recherches sont en cours sur ses propriétés antitumorales et hypocholestérolémiantes avec la lovastatine.
- Sa culture : Le mycélium obtenu en conditions septiques dans des installations très sophistiquées à partir de boutures est ensemencé sur le substrat placé dans des caves à 20° pendant les dix premiers jours avec une hygrométrie maximum.
Les champignons apparaissent 1 à 2 mois après et sont ramassés tous les 10 jours environ sur 4 volées soit environ pendant 3 ½ à 4 mois et même plus.


Le Shiitaké










Shiitake lentinula edodes

Le Shiitaké ou Lentin parfumé ou encore Lentin de chêne est un champignon d’origine asiatique
- Comestibilité : C’est un très bon comestible
En aucun cas il ne doit être consommé cru car il peut provoquer de graves intoxications qui se manifestent par des éruptions cutanées.
- Ecologie : Dans son milieu naturel asiatique, c’est le saprophyte d’un arbre japonais le shii (Castanopsis cuspidata) qui serait originaire de Taiwan et d’Indochine. Il est couramment cultivé dans la Chine de l’est et au Japon.
En Europe, on lui substitue un substrat à base de paille biologique non traitée et de sciure de chêne pressé.
- Ses propriétés : Le Shiitaké est un immuno-stimulant, un tonique recommandé en cas de fatigue physique ou nerveuse, un antiviral et un antimicrobien fort utile en cas de maladies hypocholestérolémiant.
- Sa culture : Le substrat (pasteurisé) ensemencé par le mycélium est mis en incubation pendant 28 jours à une température de 22 à 25° (au cœur des pains) avec éclairage : 6h/24h de type lumière du jour et pour une hygrométrie de 70 à 80%.
- Puis mis en rayonnage : à la température de 17 à 18,5°, hygrométrie de 93 à 97% avec brassage de l’air (4 à 5 volumes/h). Au bout d’une dizaine de jours, les premiers champignons apparaissent sur les substrats et sont ramassés sur 4 volées dégressives soit environ pendant 3 à 4 mois.


Substrats pour production de Pleurotes et Shiitaké

Substrat pour Pleurotes :
- Eau 70%
- Paille
- Mycélium = semences de champignons sur millet
- Son de blé
- Tourteau de colza
- Gypse
- Sulfate de zinc et de magnésium
Substrat pour Shiitaké : rajout de copeaux de chêne


Recyclage du vieux substrat
Comme « terreau naturel » résultant de sa propre décomposition.


SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0