Groupe Mycologique et Botanique du Val de Saône

Accueil > BOTANIQUE > Chronique du botaniste

Chronique du botaniste

Dernier ajout : 25 mars.


En ce début de février, vous avez certainement vu autour de vous quelques plantes qui timidement commencent à fleurir.

Nous vous proposons de découvrir celles-ci sous forme de fiches qui vous permettront de démarrer la saison botanique encore compromise par le virus.
Ce sont les premières.

Au fil des semaines d’autres fiches descriptives de plantes et arbustes suivront pour compenser le manque de sorties sur le terrain organisés par le GMBVS.

Pour maintenir le lien entre nous, voici donc ces quelques bouquets de fleurs.

Le printemps sera bientôt là, nous serons prêts, sortons nos flores et nos appareil photos.

Botaniquement vôtres


  • Stéllaire holostée

    25 mars, par serge69580

    Stellaria holostea
    Famille des Caryophyllacées
    Stellaria = du latin stella, étoile, allusion aux 5 pétales bifides disposés en étoile.
    Tiges quadrangulaires, raides, cassantes.
    Feuilles sessiles, lancéolées, longuement acuminées (1), scabres sur les bords.
    Fleurs grandes, en cymes (2) terminales lâches, pluriflores, pétales deux fois plus longs que les sépales.
    Le fruit est une capsule (3) globuleuse.
    Sous-bois herbacés.
    (1) Acuminé= qualifie un organe brusquement rétréci et terminé par une (…)

  • Véronique de Perse

    25 mars, par serge69580

    Veronica persica
    Véronique de Perse - Boyau de chat
    Famille des Plantaginacées
    Petite plante annuelle adventice (1)
    Fleur solitaire assez grande, à pétales bleu clair striés (le pétale inférieur est plus étroit et plus pâle, souvent blanchâtre), montée sur un long pédoncule dépassant nettement la feuille.
    Feuilles opposées et munies de courts pétioles, vert clair, dentées, persistantes.
    Veronica persica a un style rose aussi long ou plus long que les étamines.
    Le fruit est une capsule (…)

  • Scille à deux feuilles

    25 mars, par serge69580

    Scilla bifolia
    Famille des Asparagacées
    Scilla= du grec scullein, nuire : le bulbe de la Scille officinale est un poison violent.
    Plante vivace, glabre, à bulbe petit, ovoïde.
    Tige grêle, dressée.
    Deux feuilles, rarement trois, embrassant la tige jusqu’au milieu.
    Fleurs bleues, (rarement roses ou blanches), 3-8 en grappe étalée en corymbe (1) lâche.
    Sous-bois herbacés.
    (1) Corymbe=C’est le nom donné à une grappe dont les fleurs arrivent toutes au même (…)

  • Tussilage

    25 mars, par serge69580

    Tussilago farfara – Pas d’âne
    Famille des Astéracées
    Tussilago= du latin tussis, toux et agere, chasser, dissipe la toux.
    Plante vivace à tige cotonneuse, pourvue d’écailles.
    Feuilles larges, polygonales (5-12 lobes), échancrées en cœur, vertes en dessus, tomenteuses dessous, se développant après les fleurs.
    Capitule dressé, solitaire, terminant la tige, penché après la floraison.
    Fleurs jaunes à ligules (1) très nombreuses.
    Friches vivaces eutrophiles (2) pionnières.
    (1) Ligules= Chez les (…)

  • Véronique brillante

    25 mars, par serge69580

    Veronica polita - Véronique luisante
    Famille des Plantaginacées
    Petite plante annuelle rampante d’une dizaine de centimètres de hauteur et pouvant atteindre 30 cm de longueur à l’horizontale.
    Fleurs solitaires, petites, d’un bleu vif, sur des pédoncules plus courts que la feuille, courbés réfléchis à la fin.
    Feuilles opposées avec un pétiole court, grossièrement dentées. Limbe brillant presque glabre, légèrement charnu, de forme plutôt triangulaire.. Le dessous des feuilles est plus pâle et finement (…)

  • Orchis géant

    5 mars, par serge69580

    Himantoglossum robertianum
    Orchis géant, Barlia de Robert
    Le genre Himantoglossum comprend en France et en Rhône-Alpes deux espèces, l’orchis bouc, répandu dans le Mont d’Or et l’Orchis géant.
    L’orchis géant a une floraison précoce en février mars, la plante est d’une hauteur d’une cinquantaine de centimètres
    Elle se reconnait au stade végétatif par des grandes feuilles charnues d’un vert brillant.
    Considérée comme rare en France, cette orchidée a emprunté le couloir rhodanien et est aujourd’hui (…)

  • Hellébore fétide

    5 mars, par serge69580

    Helleborus foetidus
    Hellébore fétide, Ellébore
    Famille des Ranunculaceae
    Le nom hellébore semble venir du terme « helibar » ou « helebar » tiré d’un dialecte sémitique qui signifierait : remède contre la folie.
    Comme tous les hellébores, l’hellébore fétide est une plante vénéneuse (source Wikipedia). Plante vivace appartenant à la famille des Renonculacées. L’hellébore fétide est assez commun en France, sauf dans le Nord et la Bretagne. Il pousse naturellement en marge forestière, en lisière ou dans les (…)

  • Ficaire

    5 mars, par serge69580

    Ficaria verna (Ranunculus ficaria)
    Ficaire
    Famille des Renonculacées
    Ficaire vient du latin Ficus, figue, afin de rappeler l’aspect de ses racines renflées Verna vient du latin Vernus, qui fleurit au printemps
    Plante vivace à tiges étalées, portant aux aisselles inférieures, après la floraison, des bulbilles qui disséminent la plante de manière végétative. Feuilles luisantes, en forme de cœur Fleurs jaunes, solitaires Les fruits sont des akènes (1) groupés en têtes globuleuses Haies, champs, (…)

  • Eranthe d’hiver

    5 mars, par serge69580

    Eranthis hyemalis
    Eranthe d’hiver – Ellébore d’hiver
    Famille des Renonculacées
    Hiemalis= d’hiver
    Plantes vivaces à souche souterraine. Fleurs jaunes, délicatement parfumées, solitaires et sessiles (1) s’ouvrant dans un involucre (2) composé de sépales pétaloïdes verts formant une collerette . Les feuilles apparaissent après les fleurs. Lieux humides et boisés, dans notre région plantes principalement observées dans les jardins.
    (1) Sessile= Directement rattaché à l’axe, c’est-à-dire sans pétiole (pour (…)

  • Laurier des bois

    5 mars, par serge69580

    Daphne laureola
    Daphné lauréolé, Laurier des bois, Laurier purgatif, Laurier épurge
    Famille des Thyméléacées
    • Daphne : nom grec du laurier
    • Lauréolé : la feuille ressemble à celle du Laurier
    Selon la légende, Daphné, nymphe d’une grande beauté fut métamorphosée en laurier par son père pour échapper aux assiduités d’Apollon.
    Sous-arbrisseau à feuillage persistant, qui croît à l’ombre, sur substrat calcaire.
    Tiges dressées, dénudées à la base, souples.
    Feuilles alternes, coriaces, brillantes (…)

  • floraisons hivernales

    8 février, par serge69580

    Parmi les arbustes des jardins, voici quelques floraisons hivernales
    Chimonanthus praecox
    Chimonanthe précoce
    Fleurs jaunes, très parfumées
    Lonicera fragrantissima
    Chèvrefeuille d’hiver
    Fleurs blanc crémeux, très odorantes
    Jasminum nudiflorum
    Jasmin d’hiver
    Fleurs jaunes sur rameaux retombants
    Mahonia xmedia
    Fleurs jaunes en grappes

  • Nivéole de printemps (Leucojum vernum)

    8 février, par serge69580

    Leucojum vernum
    Nivéole de printemps
    Famille des Amaryllidacées
    Du grec leucos : blanc et ion : violette, violette blanche
    Plante vivace à bulbe, à tige trigone (1) uniflore, des sous-bois de feuillus, frais à humides. Trois à six feuilles linéaires, vert foncé, charnues, robustes Fleurs blanches penchées en forme de cloche, sortant d’une spathe membraneuse, six tépales brusquement contractés en pointe obtuse tachée de vert clair.
    (1)Trigone= à 3 (…)

  • Noisetier (Corylus avellana)

    5 février, par serge69580

    Corylus avellana
    Noisetier – Coudrier – Avélinier
    Famille des Bétulacées
    Corylus : du grec corys= casque, allusion à la cupule du fruit
    Arbrisseau (1) monoïque (2) des forêts, ourlets arbustifs et taillis Feuilles ovales doublement dentées, acuminées (3) Apparition des fleurs avant les feuilles.
    Les fleurs mâles sont réunies en chatons brun clair, pendants.
    Les fleurs femelles, peu apparentes dans un bourgeon écailleux, sont minuscules et à stigmates rouges. Le fruit, la noisette, est un akène (…)

  • Cornouiller mâle (Cornus mas)

    5 février, par serge69580

    Cornouiller mâle (Cornus mas)
    Famille des Cornacées
    Du latin cornu= corne, allusion au bois lourd et dur comme la corne
    Arbuste (1) des bois et des haies, des terrains calcaires.
    Il fleurit précocement, bien avant l’apparition des feuilles. Fleurs jaunes, hermaphrodites (2) groupées en ombelles nectarifères très fréquentées par les abeilles Feuilles opposées ovales, à pointes allongées, un peu laineuses aux aisselles des nervures, en dessous. Le fruit, appelé cornouille, rouge, acidulé est (…)

  • Gagée des rochers (Gagea bohemica)

    5 février, par serge69580

    Gagea bohemica (Gagea saxatilis)
    Gagée des rochers
    Famille des Liliacées
    Cette plante est dédiée au botaniste anglais Thomas Gage (1781-1820) Plante vivace naine de 3 à 8 cm. à 2 bulbes très petits. Deux feuilles basales filiformes canaliculées (1) Fleurs jaunes généralement uniques. Multiplication par bulbilles.
    Rochers et côteaux siliceux, plante calcifuge (2)
    Nous avons vu cette petite Gagée, le 3 février 2020, sur le site de Seyssuel dans l’Isère.
    (1) canaliculé : creusé d’un petit (…)

  • Perce-neige (Galanthus nivalis)

    5 février, par serge69580

    Galanthus nivalis
    Perce-neige
    Famille des Amaryllidacées
    Du grec gala= lait et anthos= fleur, fleur d’un blanc laiteux
    Ma légende
    Adam et Eve, chassés hors du Jardin d’Eden, erraient dans un paysage hivernal glacial. Eve pleurait chaque jour de désespoir, c’est alors qu’un ange entendit son désarroi et vint souffler sur les cristaux de glace les transformant en un perce-neige annonçant l’arrivée des beaux jours et redonnant espoir à Eve.
    Plante vivace à bulbe ovoïde, à tige ronde uniflore
    Deux (…)

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0