Groupe Mycologique et Botanique du Val de Saône

Accueil > BOTANIQUE > Chronique du botaniste > Pastel des teinturiers - Guède

Pastel des teinturiers - Guède

Isatis tinctoria

Famille des Brassicacées

  • Isatis : du latin « isatis » et du grec « polir ». Selon Dioscoride, la plante servait à aplanir les irrégularités de la peau et à cicatriser
  • Guède : dérivé du celte « beau » qui signifie « bleu »
  • Pastel : du provençal « pâte » car le pigment est issu des feuilles réduites en pâte

Plante herbacée, bisannuelle de 50 cm à 1,50 m qui aime les sols secs, calcaires ou argileux. D’origine asiatique et méditerranéenne, elle s’est bien adaptée dans la région beaujolaise.
1 ère année - la plante forme une rosette de feuilles d’un vert bleuté, lancéolées de 15 à 20 cm de long, pétiolées, duveteuses. Ce sont ces feuilles que l’on récolte au fur et à mesure de leur maturité pour obtenir après broyage, oxydation, précipitation un pigment bleu, l’indigotine, recherché pour la teinture.
2ème année - des tiges de 40 cm à 1 m surgissent de la rosette, et portent des feuilles embrassantes, glabres d’un vert brillant ou bleuâtres.
Fleurs petites, en panicules lâches, jaune vif au parfum de miel, attirant de nombreux insectes butineurs.
Fruits : Siliques pendantes de 1 à 2cm, vertes puis noires violacées contenant 1 à 2
graines ailées de 2 à 3 mm.



SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0